Voyage à moto Vietnam

  • Blog et Nouvelles

Voyage à moto Vietnam: Mr. Pham Van Ngoc, un motard âgé de 86 ans, a parcouru le pays avec une toute petite moto de 50cm cube. Il s'est arrêté à Hanoi avant de se rendre à Cao Bang. Nous avons rencontré cet homme Hanoi, après un long voyage de 1 900 km depuis Ho Chi Minh-Ville. Il s'est arrêtée et a tourné un clip pour montrer à sa femme.

Voyage à moto Vietnam

Après 16 ans de voyage à moto, Ngoc a l'habitude de filmer et de prendre des photos pour qu'elle puisse les voir. "J'ai 86 ans, ma femme a 84 ans. On est marié depuis 61 ans. Nous avons 11 enfants ensemble", a déclaré Mr. Ngoc. "Je suis allé jusqu'au bout, personne n'a accepté. Ma famille n'était pas d'accord. Pour effectuer ce voyage à moto Vietnam, je dois flatter ma femme’’ a avoué Mr. Ngoc.

‘’Ce voyage à moto Vietnam m’a emmené à Cao Bang où je ne suis pas encore allé"

Âgé de 86 ans, cet homme ne se souvenait plus de la date du premier voyage à moto, peut-être au début de 2000. «J'aime me déplacer. C'est comme le gène de ma famille. Ma ville natale est Da Nang. Mon père marchait plusieurs centaines de kilomètres à Hue pour rendre visite à des proches et relatives. Plus tard, j’ai travaillé dur, mais chaque fois quand j’étais libre, j’ai pris le vélo dans les provinces du sud - ouest du Vietnam pour les visiter ", a déclaré Mr. Ngoc.

La famille s’est déménagée à Saigon pour s'installer. M. Ngoc est attaché à la profession de cordonnier pendant 70 ans jusqu’à maintenant. Il est marié et a élevé 11 enfants (4 garçons et 7 filles) de son métier attaché aux chaussures. Après son vélo, Ngoc a acheté de vieilles motos bon marché, puis est allé demander l’aide à son fils travaillant comme le mécanicien. Il y a 15 ans, pour commencer son voyage à moto Vietnam, il a acheté une vieille moto Cub 50 pour 2 millions de VND. Son fils a du la réparer en installant  toutes sortes de matériaux qui se fonctionnent encore aujourd'hui. "Avant c'était 2 millions. Maintenant les gens sont prêts à payer plusieurs millions pour l’acheter mais je ne la vends jamais », a partagé Mr. Ngoc.

Voyage à moto Vietnam

Pendant les années 2000, le dernier fils et la dernière fille étaient tous mariés et Ngoc fut ravie d’être indépendant de se déplacer dans toutes les régions du Vietnam à moto. Le petit cheval de fer de 50 cm cube a suivit cet homme partout, de Saigon aux provinces du sud et sud – ouest du Vietnam, jusqu’au dernier point du sud du pays. Également avec le véhicule de fer, Mr. Ngoc est allé au centre du Vietnam, à Hanoi, puis dans les montagnes du nord-est et du nord-ouest. ‘’Quand je peux économiser environ de 5 à 10 millions de Dong, je pars. Quand je n’ai plus d’argent, je retourne au travail. Je m’inquiète pour rien.’’ Son plus long voyage à moto Vietnam a duré 22 jours.

''De Saigon, je suis allé à Hanoi, puis Ninh Binh pour visiter l'église en pierre de Phat Diem, puis je suis allé à Thai Binh, à l'autre côté de la digue du fleuve Rouge, puis à Hai Phong, via le ferry de Rung jusqu'à Quang Ninh. Je me suis dirigé vers la ville de Halong. De là, je suis allé à la ville de Cam Pha, dans le quartier de Cua Ong, puis à la mine de charbon de Mong Duong. Quand je suis arrivé là-bas, je me suis trompé de chemin et je n’ai donc pas pu me rendre aux pôles Nord du Vietnam à Tra Co et Mong Cai malheureusement’’. Mr. Ngoc a parlé de son plus long voyage à moto au Vietnam.

Pourtant, cette fois – là, Quang Ninh n'était pas le dernier point de ce voyage à moto Vietnam du Monsieur Ngoc. Il s'est rendu à Dinh Lap, puis à Lang Son, à Bac Giang, à Son Tay et à Cau Gie (Hanoï), puis de Hanoi à Da Nang pour rendre visite à des proches et relatives de son ancien village natal avant d’aller directement à Saigon.

Voyage à moto Vietnam

"Je prenais principalement les routes nationales. Avant de partir, je préparais l’itinéraire dans un petit carnet. J'ai un téléphone qui est un smarphone (Notre sacré homme a bien prononcé ce mot en anglais) que mon enfant a acheté. Il m’a aidé à savoir voir la carte avec le réseau de 3G" a déclaré M. Ngoc en montrant ses biens qui se trouvaient sur sa petite moto.

"N'êtes-vous pas inquiet pour votre épouse à la maison?" On lui a demandé. Le père a répondu calmement: "J'ai des inquiétudes dans mon cœur. Quand je suis sur la route, si ma femme a besoin de quelque chose, il me faut au moins un ou deux jours pour être à la maison, donc je suis toujours calme. Mais il semble que ma femme m'aime tellement. Pendant chaque voyage à moto Vietnam, elle va toujours bien en attendant que je rentre à la maison…’’.

Pourtant, le vieil homme de 86 ans n'est pas encore arrivé à Cao Bang. Donc, cette fois est donc son occasion d'aller à Cao Bang pour satisfaire son souhait. ‘’Il y a beaucoup de cols dangereux. Mais je n’ai pas peur. J’avance doucement. Je roule normalement entre 30 et 40 km / h. En descendant des cols abrupts, je serre bien les guidons avec les deux mains, les jambes s’étendent pour être prêt à freiner. Après la descente, je suis fatigué, mais le sentiment est extraordinaire’’ a-t-il déclaré à propos de sa conquête des montagnes pendant son voyage à moto au Vietnam.

Pour faire le voyage à moto au Vietnam, il faut être audacieux selon Mr. Ngoc.

Mr. Ngoc vit tout simplement. Il mange très peu pendant son voyage à moto mais il peut rouler en moyenne 200 à 250 km par jour. Notre petit homme porte une ancienne veste avec beaucoup de petites poches, un appareil photo, un caméscope à la main…’’C’est inséparable, la même chose que ma carte d’identité’’.

Les sandales du vieil homme sont remplies de coutures neuves et anciennes, tandis que la petite moto de 50 cm cube est un trésor. Deux sacs placés devant la moto contiennent le caméra, les imperméables...Les deux côtés du guidon attachent une montre et une petite boussole pour localiser la direction. Derrière la moto, se trouvent des vêtements, des livres, des couvertures et du matériel pour ambulances. Tout est bien gardé dans un imperméable.

"Mon fils répare la moto à mon goût. Le véhicule est économe en carburant, très obéissants envers le propriétaire et est rarement en panne au milieu de la route. Mais il arrivait une que je devais m’arrêter sur la route pour demander l’aide ‘’ a raconté Ngoc en appuyant sur le démarreur pour démarrer le moteur. Ce dernier est fermé derrière quelques couches de nylon, sous la carrosserie, sur le côté gauche...

Pour expliquer la raison de la passion à ‘’l’âge rare’’, Mr. Ngoc a partagé: Je n’ai pas peur de souffrance. Je n’ai pas peur de tomber; Je n’ai pas peur de mourir sur la route sans que personne ne le sache. En bref, je suis audacieux. Je fais mon voyage à moto Vietnam parce que j’aime ça…

Beauty style back to top