Trip en moto Vietnam

  • Blog et Nouvelles

Trip en moto Vietnam: C’est le trip d’un artiste Vietnamien de 70 ans qui vient du sud du pays. Il a effectué avec succès le trip à travers le Vietnam en moto pour demander à la "Terre Sacrée" de graver l’image du pays.

Mais la passion de "l’aventure", ou plus exactement l'amour du pays, de la mer et des îles, a poussé Mr. Do Lap - le vieil artiste - à dépasser son âge pour continuer son deuxième trip en moto à travers le Vietnam en admiration, respect de tout le monde. ‘’J’ai fait le deuxième trip pour expliquer l'amour pour cette patrie’’ Mr. Do Lap a partagé.

Trip en moto Vietnam

C'est le musicien Do Lap, dont le vrai nom est Do Thanh Lap, membre de l'Association de la littérature et des arts de Hau Giang, né en 1946, originaire de la commune de Vi Dong (Vi Thuy, Hau Giang). Le hasard a fait son histoire. Donc, nous l’avons récemment rencontré dans la vie réelle quand il était en train d’effectuer le deuxième trip trans-vietnamien à moto et a fait une halte à l'Université pédagogique des sports de Hanoi. Bien qu’j’aie beaucoup entendu parler de lui, mais j’ai été surpris lorsque je l'ai rencontré, à cause de ce que j’avais imaginé avant chez un artiste à l’origine du Sud-ouest fluvial du Vietnam…

C'était un homme mince, même maigre et bronzé, aux cheveux tombés jusqu’aux épaules, quelques dents manquantes, peu de bagages et qui était assis sur une vieille moto arborant un drapeau national bien orné avec prudence…

Il a déclaré qu'il était en train d’effectuer son deuxième trip en moto Vietnam, non pour des raisons de notoriété, ni pour des motifs personnels, mais plutôt pour sa grande gratitude envers sa patrie et pour les soldats défendant jour et nuit la souveraineté territoriale de la Patrie. Il décida donc de faire un trip en moto à travers le Vietnam avec ses propres fonds sans recevoir aucun soutien des agences des organisations ou des syndicats.

Il m’a montré des vidéos, des livres portant des signatures et un livre d’or des personnes de toutes les régions du pays qu’il avait rencontrées pour envoyer aux habitants, aux soldats…des districts insulaires de Truong Sa et de Hoang Sa. Il a nommé le livre "Ensemble avec une grand force et un grand cœur vers la mer de l’Orient". Il était ravi de raconter l'histoire de son trip en moto Vietnam il y a 5 ans.

En ce moment-là, il avait 65 ans. À l'occasion de la célébration de la Grande Cérémonie des 1 000 ans de Thang Long - Hanoï, il a réussi à réaliser en silence le vœu du trip en moto à travers le Vietnam qu'il avait longtemps nourrit. C'était un voyage qui était beaucoup significatif pour lui.

Trip en moto Vietnam

Parce que, au début, quand il a partagé l'idée de traverser le Vietnam en "cheval de fer" avec des amis, presque tout le monde pensait que c'était impossible. Beaucoup de gens croyaient que c'étai un "rêve futile", certains prétendaient même qu'il était "fou"!

À l'âge de 65 ans, il était maigre, toujours confronté au paludisme forestier attrapé depuis qu’il était un soldat sur la piste de Ho Chi Minh pendant la guerre du Vietnam. Comment avait – il la force pour faire le trip en moto Vietnam du sud au nord?

En plus, il n’avait pas d’argent. Il vit avec les pertes liées aux affaires, au commerce...Alors, comment il pourrait financer son voyage? En entendant les mots de désapprobation, il ne s’est pas découragé mais, au contraire, a pensé qu’il irait faire son trip. Rien ne pouvait arrêter sa décision. Malgré que tout le monde veule  empêcher cette idée folle, il s'est précipité dans le travail de préparation de son tri en moto à travers le Vietnam.

Chaque jour, avec une vieille moto que sa sœur avait donnée précédemment, il donnait des cours de musique sous contrat dans une école à la ville de Vi Thanh,  en faisant la mototaxi pour gagner plus d'argent pour financer son aventure…

Et puis la chance est arrivée, lorsque le pays a organisé de nombreuses activités en vue de la grande célébration des 1 000 ans de Thang Long - Hanoi. Le 1er mars 2010, il a commencé son trip en moto Vietnam, en commençant par le musée de Ho Chi Minh – Ville et le port de Nha Rong.

Ici, avant l’heure du départ, il a demandé au conseil d’administration de ce site une poignée de terre pour mettre dans son sac à dos, puis pendant plus de deux mois, dans 63 provinces et villes du pays, à chaque province, il a choisi un endroit « le plus sacré» ou «le plus emblématique» pour prendre une poignée de terre à emporter….

À la fin de ce trip en moto Vietnam, il avait 63 poignées de terres, numérotées avec soin. Il utilisa toutes ces terres pour faire une maquette vietnamienne; La terre extraite d’une province a été utilisée pour faire la carte administrative de la province.

La maquette nommée "Terre vietnamienne" a été encastrée dans un cadre en verre, posée sur une étagère en bois en forme d’un tambour en bronze fabriqué à partir d’un arbre de jacquier planté par sa famille depuis 1978.

Et juste quand le pays a célébré solennellement l’anniversaire millénaire de Thang Long - Hanoi, il a offert cette "Terre vietnamienne" unique créé après son premier trip en moto Vietnam et est actuellement exposé au musée de Hanoi.

Trip en moto Vietnam à 70 ans pour connecter l’amour pour la mer:

Ce trip en moto à travers le Vietnam, comme il a dit, était différent du trip précédent. Il a dit que c’était amusant: «Ce voyage est officiel, en raison du papier de présentation de l’Association de la littérature et des arts de Hau Giang; En plus, ce trip a été accepté par tous les 4 enfants et qui ont lui fourni des frais." Il a aussi déclaré que ce trip en moto Vietnam a été préparé de novembre 2014 pour partir à décembre.

Le but de son voyage en moto à travers le Vietnam était d'obtenir les signatures des personnes de toutes les régions du pays pour imprimer un livre pour envoyer aux habitants, aux soldats des districts insulaires de Truong Sa et Hoang Sa. Le nom de ce livre est "Ensemble avec une grand force et un grand cœur vers la mer de l’Orient".

Au cours des 10 derniers mois, il a parcouru 57 provinces et villes à travers le pays. Il s’est arrêtée pendant quelques jours ou même deux semaines à chaque province pour terminer son but. Il prévoyait de terminer son trip en moto vers décembre 2015 en traversant les 63 provinces du pays...

Il a dit que jusqu'à présent, il avait rassemblé plus de 25 000 signatures des personnes dans tout le pays... Les endroits où il est venu ne sont pas seulement des lieux faciles, mais aussi des points les plus éloignés du Vietnam, tels que: dans la région frontalière A Pa Chai de la province de Dien Bien, Lung Cu à Ha Giang,  Vung Ro (l’extrême point à l’est du Vietnam),  Ca Mau (le point extrême du sud du Vietnam)…

Il y a de nombreux tronçons de route très difficiles et effrayants. L'un de deux côtés est un abîme vertical, l’autre côté est la montagne raide. Même c’est difficile pour les jeunes aventuriers.

Pourtant, à ‘’l'âge rare’’, il faisait encore des miracles. Il n’a jamais reculé devant les difficultés.  Il s’avançait tout seul pendant des mois et des mois, avec le rêve brulant de rassembler les signatures des peuples pour envoyer aux soldats aux frontières pour ‘’connecter l’amour pour la mer et les îles’’ de son pays natal. Ce n’est pas tout le monde qui peut faire ce travail – trip en moto Vietnam -  qui a une puissance miraculeuse se répandant comme la lumière de la perle depuis le cœur d’un artiste venant du Sud-ouest fluvial du Vietnam.

Note: Photos du musicien de Do Lap lors de son trip en moto Vietnam ont été copiées sur l'Internet. 

Beauty style back to top